+33 6 31 63 96 83

Après avoir lu cet article, vous saurez comment structurer votre page de pré-lancement. Nous vous donnerons également 2 conseils pour avoir des pages plus efficaces et plus simple à réaliser.

Qu’est-ce qu’une page de pré-lancement ?

Une page de pré-lancement est une page internet très concise qui a pour but de montrer clairement l’utilité de votre produit (ou service). Elle est constituée d’images et de vidéos présentant le produit accompagné d’un copywriting convaincant exposant les bénéfices du produit et ce qui le différencie de ce qui existe sur le marché.

Le plus souvent, une page de pré-lancement sert à annoncer la sortie d’un nouveau produit. Mais elle s’avère également très utile pour valider une idée en la confrontant directement au marché.

Cette page de pré-lancement doit avoir un objectif de conversion, le plus commun est bien évidemment la capture d’adresses mails. Cependant, la réussite de cet objectif dépend de beaucoup de facteurs dont les canaux d’acquisition utilisés, l’audience ciblée etc…

Aujourd’hui nous allons nous concentrer sur le facteur le plus important : la structure de la page en elle-même.

1. Une phrase d’accroche qui résonne.

C’est probablement l’élément le plus important de votre page de pré-lancement, du moins c’est celui qui sera vu en premier. Elle doit donc être parfaitement écrite en décrivant très clairement votre proposition de valeur unique (plus connue dans sa version anglaise « unique value proposition »). 

Par exemple, Unbounce a une phrase d’accroche qui décrit très bien leur unique value proposition : « A/B Testing without tech headaches« . Comprenez : Faites de l’A/B testing sans vous causer des maux de têtes.

Privilégiez une phrase assez courte pour vous assurer qu’elle sera lue en entier, vous devez aller droit au but en proposant UNE solution à UN problème.

2. Une courte description qui en dévoile un peu plus.

Ici, le but est de détailler un peu plus votre produit, sans pour autant dévoiler toutes ses fonctionnalités. Vous devez simplement expliquer par quel moyen votre produit résout le problème donné. Cette description doit se trouver juste en dessous ou à côté de votre phrase d’accroche, en fait, voyez-la comme son prolongement plus descriptif. Elle doit également être assez brève, de 2 à 4 lignes maximum pour ne pas décourager vos prospects de la lire.

3. Une image ou une vidéo montrant votre produit.

Show, don’t tell. Après avoir expliqué à quoi sert votre produit, il est tant de le montrer à vos prospects. Vous devez avoir une photo ou une vidéo d’une excellente qualité ou c’est toute votre page de pré-lancement qui en pâtira. N’hésitez pas à engager un photographe ou à louer un appareil photo pour cette occasion.

Si vous n’avez pas encore de produit fini vous pouvez utiliser un prototype ou même une maquette 3D. Si votre page de pré-lancement sert à valider une idée vos prospects comprendront que vous n’avez pas encore de produit fini. 

Comme pour la phrase d’accroche et la description, votre image ou vidéo doit aller droit au but et montrer la fonctionnalité la plus importante, et/ou ce qui le différencie. Une autre bonne façon de l’utiliser consiste à mettre votre produit en situation, le montrer en train de résoudre le problème est encore plus efficace.

4. Un appel à l’action qui donne envie.

Avant tout, vous devez éviter le piège assez répandu de mettre plusieurs appels à l’action différents. N’oubliez pas que votre page de pré-lancement ne doit avoir qu’un seul objectif de conversion. Ainsi, vous ne devez avoir qu’un seul appel à l’action. Il reste bien sûr possible (et conseillé) de le dupliquer en disposant plusieurs boutons CTA (call to action) sur la page, notamment si cette dernière est longue. Néanmoins, vous devez avoir au moins un bouton CTA au-dessus de la ligne de flottaison.

Votre appel à l’action doit être clair, les personnes arrivant sur votre page doivent savoir exactement à quoi s’attendre en cliquant sur vos boutons CTA. 

Enfin, pour donner envie à vos prospects de passer à l’action vous avez le choix : un rabais, un accès VIP, recevoir le produit en avant-première, avoir des informations exclusives… Proposez quelque chose que vous savez désiré profondément par votre cible.

5. La preuve sociale.

Pour crédibiliser votre produit, il est très efficace de mettre un peu de preuve sociale au sein de votre page de pré-lancement. Avec un produit qui n’est pas encore massivement utilisé, cela passera par des témoignages ou les noms de médias ayant parlé de votre produit. La première solution reste tout de même plus efficace à moins d’avoir des médias très réputés (du poids du Figaro ou M6) à afficher.

Faites essayer votre produit ou votre prototype à des personnes dans votre cible et reccueillez un maximum de témoignage. Gardez les plus complets et ceux qui transmettent des émotions, ils auront un bien meilleur impact sur vos prospects.

Bonus : 2 conseils.

– Votre page de pré-lancement doit garder toute l’attention de vos prospects. Vous devez donc limiter au maximum les liens sortants. Il y a tout de même une exception pour le logo qui doit renvoyer vers la page d’accueil du site de votre entreprise (si vous en avez un). Faites ouvrir le lien dans un nouvel onglet pour que vos prospects puissent revenir facilement à la page de pré-lancement.

– Créez votre page de pré-lancement ultra facilement avec Launchaco. Il permet à n’importe qui de créer une landing page en moins de 15 min sans toucher à une seule ligne de code. 

À voir : Launchaco : le meilleur outil no-code gratuit pour vos landing pages.

LA solution pour ne pas se tromper d'agence.

Besoin d’un site internet ? Max-Agency vous crée gratuitement l’aperçu de votre nouveau site avec une vraie page d’accueil.

Ensuite, vous décidez si vous nous choisissez pour la refonte complète de votre site !