Discussion – 

0

5 erreurs à éviter lorsque vous recrutez votre premier freelance

erreurs-entrepreneurs

Cet article vous fera gagner du temps et de l’argent en vous permettant de ne pas commettre 5 des erreurs les plus communes lorsque l’on engage son premier freelance.

La semaine dernière, nous vous expliquions en 4 points pourquoi votre entreprise se porterait mieux en commençant à recruter des freelances, en vous permettant de gagner du temps, de l’argent mais surtout de l’énergie et ce tout en faisant rentrer de meilleurs talents dans votre entreprise.

Aujourd’hui, et avant de voir où trouver les freelances dont vous avez besoin, nous allons vous montrer les bonnes pratiques à adopter avant de recruter votre premier freelance.

1. Recruter un freelance car c’est le moins cher.

Je suis sûr que vous voyez déjà pourquoi il ne faut pas commettre cette erreur, mais même en le sachant, il est facile d’abaisser son budget au fur et à mesure que l’on compare des freelances aux services « équivalents ». Justement, là est le piège. 

Admettons que vous recherchez un rédacteur pour 1 article par semaine avec un budget de 50€ par article. Vous ne sentirez pas de différence lorsqu’au fil de vos recherches, vous passerez de freelances à 50€ à des freelances ne demandant que 45€, puis lorsque vous passerez de 45€ à 40€, etc… Vous finissez alors par engager un rédacteur freelance demandant seulement 25€ par article.

Une aubaine !? Non, car sans vous en rendre compte, votre article aura beaucoup perdu en qualité comparé à si vous aviez choisi un freelance dans votre budget initial (qui sera plus expérimenté et talentueux).

2. Ne pas tester vos potentiels freelances.

Avant de choisir votre freelance, nous vous conseillons d’en sélectionner plusieurs proposants des services aux prix plus ou moins élevés et de les tester pour voir lequel est le plus proche de ce que vous recherchez, à la fois en terme de feeling / communication que de qualité du service rendu. Vous pourrez aussi constater si le fait de choisir un freelance « premium » vaut réellement le coût.

Pour tester les quelques freelances que vous avez selectionnés, la meilleure technique reste de leur demander de réaliser un travail équivalant à une fraction de celui que vous voulez leur fournir par la suite. Cela constituera certes une petite perte d’argent mais vous permettra d’avoir un freelance vous correspondant bien plus et avec qui vous pourrez continuer de travailler dans le futur.

3. Ne pas faire d’entretien vidéo.

Si vous recherchez le freelance idéal (effectivement, c’est souvent le cas), alors vous voulez vous assurer qu’il corresponde bien au profil que vous recherchez. Pour cela, l’entretien vidéo est un excellent exercice.

Vous pourrez notamment vous rendre compte de sa personnalité, de sa manière de communiquer (si vous vous comprenez bien), mais surtout de sa motivation, car s’il vous propose déjà plusieurs idées lors de cet entretien vous pouvez être presque sûr que son implication sera sincère. 

Cet entretien n’a pas besoin de dépasser les 15-20 minutes, en revanche si tous les voyants sont au vert et qu’ils vous restent du temps alors vous pourrez en profiter pour commencer à discuter de vive voix de votre projet !

4. Oublier de négocier les prix du freelance.

Les freelances expérimentés fixent régulièrement leurs prix en anticipant une marge de négociation d’environ 10% à 20%. Cela serait donc une erreur de ne pas essayer de négocier le prix de son service, mais le but n’est pas non plus de négocier excessivement. A la fois parce que cela dégradera votre relation avant même de commencer à travailler ensemble, mais surtout parce que les freelances (surtout sur les plateformes de mise en relation) proposent déjà des prix assez bas, pour se démarquer des autres freelances.

Faites donc en sorte d’estimer si les freelances que vous avez sélectionnés proposent, à compétences égales, des prix au-dessus du marché et donc s’il est raisonnable de négocier leurs prix.

5. Ne pas payer ou payer en retard.

Bien qu’il y a très peu de chance que vous fassiez partie des gens qui ne payent pas leurs freelances, il peut arriver qu’à cause d’une grosse charge de travail le paiement se fasse légèrement en retard. Cela ne paraît pas grave au premier abord, pourtant il peut vous coûter préjudice. 

Premièrement, votre freelance sera bien plus retissant à l’idée de retravailler avec vous si vous le payez en retard. De plus, il mettra sûrement en garde son entourage de freelance à propos de votre non-professionnalisme, or vous cherchez justement à vous créer un réseau de freelances talentueux et fidèles. Enfin, un tel comportement entâche votre image et celle de votre entreprise auprès de toutes les personnes pouvant en être au courant.

0% de chance que votre nouveau site vous déçoive.

Besoin d’un site internet ? Max-Agency vous crée gratuitement l’aperçu de votre nouveau site avec une vraie page d’accueil.

Ensuite, vous décidez si vous nous choisissez pour la refonte complète de votre site !

Vous pourriez aussi aimer…

Loading...